• Voici la semaine 3 qui commence...

    Aujourd’hui  j’ai du mal à m’y mettre, j’ai le moral dans les chaussettes et j’ai envie de me faire plaisir mais il ne faut pas …
    Arh ça m’énerve.

    Comment on fait pour se remotiver un max ?
    On regarde des photos de nous comme on est et d’autre filles comme on aimerait être ?
    On fait la liste des pours et des contres ?

    Je sais plus moi !
    Bon allez, courage courage, il ne faut pas que je me laisse aller, j’ai tellement de route à faire encore …

    En tout cas cette semaine je le prends encore en douceur, je ne me sens pas le courage de faire plus !
    Le tout finalement c’est d’avancer dans le bon sens même si c’est petit à petit.

    Le matin je mange toujours des protéines, j’ai essayé les œufs, c’est pas mal !

    Ce weekend je me suis un peu lâchée car j’ai fait la fête avec mes amis … J’espère que le verdict ne sera pas négatif samedi prochain…


    3 commentaires
  • TRoP BoN, j'Ai tEsté !!!
    Rapide à préparer.


    Ingrédients :

    • 12 crevettes
    • 8 noix de St Jacques
    • 1 cuillerée à café de Fumet de Poisson Maggi
    • Le jus d' un citron
    • 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive
    • 1 cuillerée à soupe de baies roses
    • 2 cuillerées à soupe de coriandre ciselée
    • 2 cuillerées à soupe de crème liquide
    • 2 cuillerées à soupe d'eau

    brochettes

    Préparation :

    • Préparez la marinade : mélangez le jus de citron, 1 cuillerée à soupe d'huile d'olive, l'eau, le fumet, la coriandre et les baies roses écrasées.
    • Sur 4 pics à brochettes, répartissez 3 crevettes et 2 noix de St Jacques. Dans un plat creux, placez les brochettes et versez la marinade dessus. Filmez et laissez mariner pendant 1 heure au frais.
    • Dans une grande poêle contenant une cuillerée à soupe d'huile, faites cuire vos brochettes, sans la marinade, à feu moyen environ 5 minutes, en les retournant à mi-cuisson.
    • Retirez les brochettes, déglacez la poêle à feu vif avec le restant de marinade. Faites réduire puis crémez.
    • Servez immédiatement les brochettes nappées de cette sauce.

    2 commentaires
  • stressPourquoi j’ai grossi ?

    J’ai remarqué que je prenais du poids quand j’ai des soucis. Une étude de l’université de Californie confirme que cette impression correspond à une réalité. Le stress favorise bel et bien l’accumulation de graisses, en particulier au niveau de l’abdomen, exactement là où j’ai le plus de graisse !

     « Effectivement, les femmes se caractérisant par la présence de quelques bourrelets à la taille sont plus sensibles au stress. Elles sécrètent également davantage de cortisol que les autres femmes, une hormone fabriquée par la glande surrénale. Or, le cortisol n’est pas n’importe quelle hormone. Il joue un rôle important dans l’adaptation physiologique de l’organisme au stress et contribue, dans certaines affections où il est produit en excès, à induire un stockage des graisses dans l’abdomen. »

    Le stress est LA maladie des temps modernes, et pour compenser nos petits et gros soucis, il nous arrive de nous jeter sans retenue sur notre frigo. Combien de nos kilos superflus peuvent ainsi être attribués au stress quotidien ?

    Le stress, provoqué par un élément "stresseur", engendre des émotions négatives. Ce stresseur est généralement combattu à l'aide de réponses spécifiques adaptées utilisant les compétences de chacun. Or, lorsque le problème ne peut pas être résolu, les personnes font appel à des mécanismes de défense non spécifiques, destinés à diminuer l'anxiété et les émotions négatives. Cela se traduit par acheter des vêtements, partir en week-end…ou manger. La consommation d'aliments, surtout ceux que l'on apprécie, serait ainsi une réponse naturelle non spécifique au stress, destinée à apporter du réconfort.

    Finalement pour retrouver ma ligne, le respect d’une alimentation équilibrée ne suffit pas même s’il représente toujours un élément essentiel. Se relaxer, avoir une vie plus équilibrée pourrait aussi contribuer à obtenir une silhouette harmonieuse.

    Je suis stressée en ce moment, il se passe des choses dans ma vie que je n’avais pas prévues et j’angoisse énormément. C’est vrai que je recherche du réconfort dans la nourriture ou bien dans las achats compulsifs … Il va falloir que je cherche comment me déstresser autrement, car c’est trop nocif pour ma ligne et en plus c’est un cercle vicieux : plus on grossi plus on stress parce qu’on grossi … SOS !!!!

    Le surpoids serait donc dû, chez certaines personnes, à une défaillance de la relation entre prise d'aliments et réconfort. Si ce mécanisme ne fonctionne plus, la personne se met à manger de manière compulsive afin d'obtenir un réconfort qu'elle ne trouve pas. Quel est ce réconfort que je ne trouve pas ? Qui ou quoi peut me l’apporter ? Je reste sans réponses ! La seule chose que je crois comprendre c’est le « Pourquoi dois-je être réconfortée ? » ! …


    1 commentaire

  • Voilà de quoi nous décomplexer !

    Tara Reid

    starstarstar


    Sharon Stone

    star

    Jennifer Love-Hewitt

    starstar

    Beyonce

    star

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique