• Les bons conseils d’un nutritionniste.

    • Manger BIO dès que possible  (Bon OK mais ça coûte plus cher, ceci dit comme je mange moins en quantité, le prix est sensé s’équilibrer non ?)
    • Manger des poissons gras riches en oméga 3 au moins 3X par semaine : hareng, sardines, maquereaux, saumon, flétan… (Ça tombe bien j’adore ça !)
    • Éviter de consommer des aliments fumés et salés (J’adore les aliments fumés, saumon, lardon … grrr)
    • Éviter de trop cuire les aliments pour ne pas perdre leurs valeurs nutritives.
    • Manger le plus possible d’aliments crus.
    • Éviter les plats cuisinés tout prêts. (Ça tombe bien je déteste ça !)
    • Manger de légumineuses chaque jour (lentilles, poids chiches, fèves …)
    • Éviter de trop saler.
    • Diversifier un maximum (C’est vrai que de manger tout les jours la même chose ce n’est pas drôle !)
    • Penser aux épices herbes et divers condiments pour relever le gout de nos plats.


    votre commentaire
  • grosse Bientôt la prochaine pesée !

    Hier midi j’ai mangé des pommes noisettes et en fait, après les avoir mangées, j’ai un peu culpabilisé car je me suis dis que c’était super gras voir aussi gras que des frittes et que j’aurais dû me l’interdire !
    Le reste de mon repas été tout de même raisonnable.

    J’ai surfé sur internet et je suis tombée sur cette phrase :

    Il y a une règle élémentaire : « plus il aura contrôle, plus il aura perte de contrôle ».
    Le contrôle est illusoire (on appelle d’ailleurs cela « illusion de contrôle »).

    Moralité ? Il faut vraiment y aller en douceur !
    Ce que je n’ai jamais fait jusqu'à présent !
    J’ai enchainé périodes de jeûnes avec période de goinfre !

    L'hyperphagie est une pure représentation de ce principe.
    Dans de nombreux cas, le trouble se continue et se développe simplement par cette alternance.
    Dans l'hyperphagie, de longues périodes d'abstinence et de régimes draconiens laissent immuablement la place à des périodes de transgression, de compulsions alimentaires.


    2 commentaires
  • PoidsOk je veux maigrir...

    J’ai pensé à 10 kilos comme ça sans vraiment réfléchir.

    Je me demande : quel est mon poids idéal ?

    Bon, un petit tour sur le net pour calculer tout ça !

    Et là oulala ! Il y a plein de formules différentes…

    Formule de Monnerot-Dumaine :
    Poids idéal (en Kg) = [Taille (en cm) - 100 + (4 * Circonférence du poignet (en cm))] / 2
    Moi : 64.5 kilos

    Formule de Creff :
    Poids idéal pour une morphologie "mince" = (Taille - 100 + Age / 10 ) * 0,9²  
    Poids idéal pour une morphologie "normale" = (Taille - 100 + Age / 10 ) * 0,9
    Poids idéal pour une morphologie "large" = (Taille - 100 + Age / 10 ) * 0,9 * 1,1
    Moi "normale" : 65.6 Kilos

    Formule de Lorentz :
    Poids = (taille - 100) - [(taille - 150) / a]
    où :
    a = 4 pour les hommes
    a = 2,5 pour les femmes
    Moi : 62 kilos

    Indice de Masse Corporelle :
    IMC = poids (en kilos) : taille (en mètres)2
    L'IMC doit être compris entre 18.5 et 25 
    Moi : 63 kilos 

    Le problème c’est que je n’obtiens jamais les mêmes chiffres : mon poids idéal serait situé entre 62 et 65.
    Si je prends le plus grand ça me 76 - 65= 11 kilos à perdre.

    Bon voilà mon objectif semble cohérant.
    11 Kilos… ça me paraît énorme !
    C’est comme si je portais 11 bouteilles de 1 litre d’eau sur moi en permanence.
    Mes pauvres articulations …


    votre commentaire
  • Voilà le résultat :

    pesee


    Il y a quelque chose que je ne comprends pas très bien, j’ai perdu 2 kilos de graisse alors que d’une manière générale, j’ai perdu 1,3 kilos.
    Ça veut peut être  dire que je me suis musclée car le muscle pèse plus lourd que la graisse et j’ai fait un peu de sport cette semaine.

    Bilan positif pour cette semaine, je continu dans le même esprit, je n’arrive pas à me contraindre d’avantage pour le moment.


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique